Le golf de Saint Aubin sur le plateau de Saclay

le golf avec les greens verts en été
Photo aérienne du Golf St Aubin sur le plateau de Saclay

Sur la photo aérienne ci-dessus, au premier plan le golf, puis Saint Aubin,  Synchrotron Soleil et dans le lointain les Ulis.

Où faire du sport sur le plateau de Saclay et pratiquer le Golf à 20 minutes de Paris ?
A Saint Aubin ( 91190 ), au golf  : par 70 de plus de 5200m, aux portes de la vallée de Chevreuse.
Composition: practice de 80 postes,  chipping green, putting green, trous école.
Créé en 1974 par les architectes Robert BERTHET et Michel RIO.
Le parcours compact permet de travailler sa technique sur des greens avec obstacles.
Vous y trouverez des formations: de l’initiation au perfectionnement par une équipe diplômée BPJEPS.
Ainsi qu’une école pour les jeunes sportifs de 6 à 17 ans, l’occasion de venir en famille et débuter le golf.
Toutes les commodités sont à la disposition des sportifs et des visiteurs: le club house, restaurants, grand parking…

Le golf est à proximité de centre de recherche CEA du plateau de Saclay.

le golf avec devant club house et parking
Photo aérienne du Golf St Aubin avec son club house

Sur la photo aérienne ci-dessus on se trouve au niveau de l’entrée du Golf près du parking.

Comment se rendre au Golf Blue Green Saint-Aubin
Arriver sur le plateau de Saclay par la 118.  Depuis les Ulis prendre la sortie Jouy en Josas, Tousus le Noble, Saclay  ou depuis Paris la sortie Toussus le Noble, Saclay, Gif-sur-Yvette puis suivre la D306 en direction Gif sur Yvette, puis prendre à droite au restaurant Courte Paille.

Lien: www.bluegreen.com/saint-aubin, Blue Green est le numéro 1 de la gestion de parcours de golf en Europe.

le golf dans toute sa grandeur
Photo aérienne du Golf St Aubin

7 réflexions au sujet de « Le golf de Saint Aubin sur le plateau de Saclay »

    1. Tout le plateau de Saclay peut être pas mais la plus grande partie possible, tout de manière actuellement il y a plus de sujets à traiter que d’articles sur le blog (:-) donc il y a du travail … Merci

      1. La plus grande partie possible … Pourquoi ?
        Savez vous, ou peut-être ne savez vous pas, que le plateau de Saclay, la plaine de la Brie (Disney), la plaine de France (au N de Paris), Chambourcy, Cergy etc … sont considérés comme ayant été les plus riches et fertiles crus d’Europe, tant céréaliers que fruitiers que maraîchers ! Ce qui reste de la sublime plaine limoneuse de Montesson vient également d’être condamnée à mort pendant que parallèlement d’immenses friches « industrielles » se multiplient et voient pousser les chardons et les ronces !
        Pourquoi ne pas réhabiliter ces zones avant d’attaquer le foncier agricole qui nourrit les populations ?
        Sans tomber dans les excès des « écolos » (Lesquels d’ailleurs se fichent éperdument de ce problème au fond), ne devrions nous pas être attentifs en consacrant à ces réalisations des espaces moins propices aux cultures agronomiques ? Il existe des terres médiocres, peu productives qui seraient des espaces tout à fait adaptés, pourquoi ne pas y réfléchir ?

        1. Merci pour votre commentaire très juste. Il est vrai que toutes ces terres cultivables de bonnes qualité qui sont recouverte de béton pose question.
          Le plateau de Saclay se fait manger petit à petit par les constructions, la région perd ses meilleures terres fertiles.
          Il reste (chiffre à vérifier) 7 fermes sur le plateau qui travaillent cette terre riche. Nous essaierons de faire un article sur eux et mettre en avant leur travail.
          La conservation de ce patrimoine est très important pour garder une agriculture qualitative et plus largement conserver une résilience alimentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *